Archives de catégorie : Actualités

La 14-18 aux obstacles d’or 2016

Cette année encore, la cérémonie des obstacles d’or, qui récompense les courses à obstacle françaises dans différentes catégories s’est déroulée à Lyon. Vous avez été nombreuses et nombreux à suivre notre appel à cette occasion en votant pour notre course. « La 1418 » a été nominée 4 fois, et appelée 4 fois au devant de la scène (la 2è course la plus récompensée derrière Spartan Race)

La 14-18 aux obstacles d'or 2016
La 14-18 aux obstacles d’or 2016

Prix du public, meilleure course à obstacles 2016 !

Cette distinction nous va droit au coeur puisque c’est grâce aux participants et aux bénévoles que nous l’avons obtenue : vous avez été des milliers à participer le jour J, puis des centaines à nous laisser des commentaires sur Internet ou à voter pour nous ! C’est donc grâce à vous que nous avons obtenu le prix du public pour la meilleure course à obstacles : M.E.R.C.I !

Meilleure-Course-Public

Course à obstacles vraiment extrême (2e place)

Cette distinction concerne la vague BARGEOTS (vous savez, ceux qui ont pris le départ de la course à 9h et qui ont couru pendant 6 heures, en essayant de faire le plus de tours possibles). Les conditions climatiques extrêmes, la difficulté du parcours et le mode de atypique de cette version de course a donc permis aussi à la 1418 de se distinguer comme étant la seconde course la plus extrême de France.

Course-vraiment-extreme

Meilleure course à obstacles de l’année (2e place)

Nous étions nommé meilleure course en 2015, c’est avec beaucoup de fierté que nous occupons cette année encore le top 6 des courses en France. La 1418 a été élue 2e meilleure course de l’année 2016, derrière Spartan Race.

Super-Course

Prix de l’innovation (2e place)

Ce prix a été décerné pour notre système de pénalités apporté sur la vague Elite. Cette amélioration demande un petit peu de moyen humain (des commissaires pour contrôler à chaque obstacle) mais elle peut être mis en place facilement à l’arrivée sur une course à obstacles (avec des tours de pénalités à la manière du biathlon). Notez que notre format de course permet à « La 14-18 » d’être une manche qualificative directe aux championnats d’Europe.

innovation-mention

 Nous remercions encore une fois l’ensemble des bénévoles et des participants. Rendez-vous pour l’édition 2017 et n’hésitez pas à vous rapprocher de nous pour faire partie de l’équipe de bénévoles.
 
François Gomez

 

Projet de classement UNESCO

Le Conseil Départemental de l’Oise a décidé de soutenir auprès de l’UNESCO un projet de classement de différentes nécropoles datant de la guerre 1914-1918. Thiescourt fait partie des trois sites retenus dans l’Oise avec Cuts et Compiègne.

Par ailleurs, la nécropole nationale et le cimetière militaire allemand qui y est accolé sont classés au titre des monuments historiques depuis le 14 septembre 2016. Notre commune possède donc maintenant deux sites inscrits aux ABF.

Comme vous le savez,  le village de Thiescourt a payé un lourd tribu lors de la grande guerre. Sa population est passée de plus de 800 habitants avant-guerre à moins de 200 en 1920. La plupart des habitations ont alors été détruites et le village porte encore aujourd’hui les stigmates de ces tragiques évènements. Les troupes allemandes occupaient le bourg de Thiescourt et les français étaient cantonnés au hameau des Bocages à 3 kilomètres de là. La ligne de front divisait ainsi notre commune. Une simple promenade dans cette ‘petite Suisse Picarde’ comme l’ont surnommé les Poilus à l’époque vous fera découvrir les vestiges d’anciens blockhaus, un ancien cimetière militaire allemand, des abris de guerre. Dans les bois vous déambulerez dans les innombrables tranchées et trous d’obus.  Au détour d’un chemin, il suffira de vous baisser pour ramasser des éclats d’obus disséminés sur la zone de combats. Parmi nous certains connaissent des retranchements souterrains où le souvenir des combattants est encore présent. A l’époque, les soldats occupaient les carrières du village : les Allemands aux carrières de la Botte et les Français aux carrières du Chauffour principalement. Ils y ont laissé des traces de leur passage avec notamment les nombreuses sculptures, œuvres d’art reconnues au niveau national et même international. Je remercie l’association  des souterrains 14-18 de la Carmoye pour leur travail aux carrières de la Botte avec le soutien de notre Communauté de Communes. Les carrières de Chauffour, situées sur un terrain privé sont quant à elles délaissées faute d’accord avec les propriétaires. Les sculptures se détériorent de plus en plus et il en va de notre devoir de mémoire que de conserver ce site historique. J’ai pu interpeller les représentants du Conseil Départemental pour leur demander leur aide et leur soutien.

Je suis fort attaché à ce devoir de mémoire et j’ai bien entendu d’autres projets autour de ce dossier avec par exemple l’organisation de spectacles, d’expositions ou de randonnées à visées historiques. Je souhaite également mettre en place un circuit de découverte de ce patrimoine à l’intérieur du village sur proposition de notre comité consultatif ‘Tourisme et développement économique’ composé de Mme Isabelle Labruyère, Mme Cécile Gomez, M Gérard François et M Jea-Luc Hibon. Tout cela alimente la zone d’interprétation autour de notre nécropole nationale et du cimetière militaire allemand, dont fait partie le projet Unesco dont il est question.

François Gomez

Un village, un spectacle

Une fois de plus, notre commune recevra la communauté de communes du Pays des Sources pour organiser « un village un spectacle » le vendredi 3 mars 2017 à la salle des fêtes de Thiescourt à partir de 20h. L’association des pêcheurs de Thiescourt s’occupera de la logistique et des entrées du spectacle.

Jeanfi JANSSENS dans Jeanfi Décolle
À 20h30 à la salle des fêtes. Spectacle à partir de 12 ans. L’histoire d’un VRAI steward qui mène une double vie et embrasse la comédie. De son enfance dans le Nord de la France aux passagers qu’il sert sur ses vols, il se confie et nous conte l’envers d’un décor unique et délirant avec une autodérision et un sens de l’humour irrésistibles. Un one man show qui vous dépaysera à coup sûr et vous rappellera de ne jamais oublier d’où l’on vient…
Contact  :  réservation au 03 44 43 09 57
À partir de 12 ans. Infos et – Tarifs : 5 € et 3 € – de 26 ans et groupes à partir de 5 personnes. Un village, un spectacle organisé par le Pays des Sources.

 

Venez nombreux, rire assuré.

Ghislaine GIRARDAT

Le Père Noël de passage à Thiescourt

Le Père Noël a profité de l’organisation de la manifestation ‘Jeunes en scènes’ au profit du Téléthon pour nous rendre visite samedi dernier. Il a installé une boîte au lettres dans la cour de la mairie. Dépêchez-vous d’y déposer votre lettre avant sa tournée du 25 décembre.

Le père de Noël de passage à Thiescourt
Le père de Noël de passage à Thiescourt

Il reviendra le samedi 17 décembre avec une hotte remplie de présents pour les enfants de la commune. Rendez-vous à 17 heures à la salle des fêtes place des Dîmes pour un goûter suivi du spectacle proposés par la municipalité.

François Gomez

Prix spécial fleurissement durable

Le mode de gestion différenciée des espaces publics se met en place et commence à porter ses fruits. Il faut bien entendu un temps d’adaptation afin de pouvoir définir les solutions techniques et pour acquérir le matériel adéquat.

Néanmoins, le travail de notre service technique avec Patrice et Laura en premier lieu a retenu l’attention des membres du jury Départemental ‘Villes et Villages fleuris’. C’est ainsi que notre commune de Thiescourt a reçu le prix spécial fleurissement durable qui nous a été décerné vendredi 25 novembre à l’hôtel de Département.

Toutes mes félicitations à Laura et Roberto pour leurs efforts.

prix-village-fleuris

François Gomez

Soirée Théâtre

Soirée Théâtre organisée par la municipalité à la salle des fêtes de Thiescourt le 1er octobre à 20h30.

affiche-dem-001-1

 

Présente Une comédie de Bernard SELLÈS : LOS DEMONIOS

 

            Inspirée par certains artistes du théâtre de rue, la troupe a choisi pour sa dernière création d’imbriquer deux histoires. D’une part, une comédie aux personnages typés dont un caïd débonnaire et d’autre part, la mise en scène de relations conflictuelles mais humoristiques entre comédiens et techniciens qui jouent leur propre personnage. Leurs interventions viennent perturber ou agrémenter cette histoire – comme l’on voudra – cherchant à gagner le soutien du public souvent pris à témoin.

 

             la représentation commence par un faux départ.

 

            Ça commence mal en effet, les techniciens sont en retard. Les comédiens doivent monter le décor à leur place, sous le regard des spectateurs, les uns amusés, les autres étonnés. Ils s’adaptent comme ils peuvent à  ces conditions difficiles. L’un d’entre eux, plus autoritaire, s’énerve, calmé de plus en plus difficilement par ses camarades.

            Comme un ennui n’arrive jamais seul, malgré la demande plusieurs fois exprimée  de couper les téléphones, des sonneries retentissent intempestivement sur scène et dans la salle, provoquant l’affolement du comédien déjà bien excité … Mais heureusement les techniciens arrivent à temps. Retentit alors un morceau de musique entraînant ,c’est le top départ .

            Après une présentation de toute l’équipe, avec une mention spéciale aux techniciens, la comédie démarre…

              Les affaires sont difficiles, la concurrence est rude, mais qu’importe, Renard, dit le Nabab, reste fidèle à ses convictions. Bien que caïd d’une bande de dealers, il revendique une certaine éthique dans le « travail ». Il se soucie des autres, ses clients et ses « employés ». Il pense que son activité est utile à la société : la preuve c’est qu’on le laisse faire !

            Pour résoudre ses problèmes financiers, il embauche sa nièce, femme d’affaires.

Elle trouvera sans doute des solutions. Il lui fait confiance, pourvu qu’elle ne renvoie personne de son équipe, surtout pas Isidore, peu productif, fragile, mais qu’il protège, par égard pour sa faiblesse.

            Le Nabab est trop bon. Dans ce milieu, la bonté est mal comprise et vite trahie. Ce qui ne

 manquera pas d’arriver,

            Mais nous sommes au théâtre. Le Nabab n’est pas seul victime de trahison. Entre comédiens et techniciens, les relations sont quelque peu tendues , les uns se sentent trahis par les autres. Aucune compassion n’est perceptible entre eux…

             Pire : le public, seul témoin crédible, bien loin de compatir s’amuse des embrouilles auxquelles il assiste et qui, en fait, ne sont là que pour l’amuser…Une fois de plus, le public a raison !

François Gomez

Coupe d’Europe de Football

C’est dans la salle des fêtes du village que nous avons pu retransmettre les matchs de l’équipe de France de Football sur écran géant. Vous êtes venu de plus en plus nombreux assister au spectacle offert par nos joueurs.

Coupe d'Europe de Football sur écran géant.
Coupe d’Europe de Football sur écran géant.

L’ambiance était à son comble pour la finale avec pas moins de 170 personnes présentes. Félicitations aux vainqueurs ! Allez le Portugal.

François Gomez

Concert du Chant d’images

La chorale de Thiescourt : ‘Le chant d’images’ a organisé un concert le jour de la Saint Jean dans notre église. Nous avons pu y écouter la chorale Isara de Compiègne, le cœur départemental de l’Oise et notre chorale locale qui compte en ses rangs plusieurs enfants.

Concert du Coeur départemental de l'Oise à Thiescourt.
Concert du Cœur départemental de l’Oise à Thiescourt.
Notre chorale du Chant d'Images.
Notre chorale du Chant d’Images.

La soirée s’est poursuivie avec un verre de l’amitié pendant que le traditionnel feu de Saint Jean brulait derrière l’église.

Feu de Saint Jean 2016 à Thiescourt.
Feu de Saint Jean 2016 à Thiescourt.
François Gomez

Monument aux morts – le retour du coq !

Le monument aux morts retrouve son coq !

Suite au vol du gallinacé qui surplombait notre monument aux morts, place des Dîmes, celui-ci était resté en l’état depuis de nombreuses années. Sous l’impulsion de notre adjoint Patrice Baudoin, le symbole de notre pays a retrouvé sa place. 

Le coq a retrouvé sa place sur notre monument aux morts.
Le coq a retrouvé sa place sur notre monument aux morts.
François Gomez

Fête de l’été

Ce  dimanche 26 juin a eu lieu la fête de l’été organisée par la commission fêtes et cérémonies du Conseil Municipal. Malgré les averses, environ une trentaine de Thiescourtois se sont déplacés avec leur pique nique.

L’association des pêcheurs se sont transformés en cuisiniers pour cuire quelques gigots d’agneau et un jambon offerts par la municipalité pour les convives présents. Dès 7 heures, ils ont préparé le feu sur la place des dîmes.

20160626_081344 (2)

20160626_081042

 

20160626_082950

Puis vers 12h30, le verre de l’amitié a été également offert par la municipalité.

Les enfants et parents ont pu se défouler avec des jeux d’été tels que le ping pong, le badmington… sur la pelouse ou dans la salle des fêtes lorsque la météo était capricieuse.

Vers 15h, l’association « La 14-18 » s’est jointe à cette journée amicale pour retransmettre le match de foot qui opposait la France à l’Irlande.

Toutes les personnes présentes ont pu apprécier cette ambiance de partage et de bonne humeur.

PS : Désolée j’ai oublié de prendre des photos par la suite

Ghislaine GIRARDAT

Inscriptions fermées pour La 14-18

L’édition du 06 novembre 2016 de La 14-18 a déjà remporté un vif succès avec 4660 inscrits en 2 semaines. Les inscriptions sont donc déjà closes à 5 mois de l’évènement. Ne tardez pas à réserver votre place pour la randonnée afin de pouvoir profiter des animations proposées et de la visite des carrières de la botte : https://randonnee1418.adeorun.com/

Si vous désirez participer comme bénévoles, contactez-nous par mail :

Ci dessous l’article du Courrier Picard paru le 06 juin dernier.

Courrier Picard 06-06-2016

François Gomez

Crue de la Broyette du 31 mai 2016

Comme cela avait été prévu par les services météorologiques, la pluie est tombée abondamment depuis lundi dernier : 37 mm le lundi 30 mai et 23 mm de plus durant la nuit de lundi à mardi soit un total de 60 mm. Nous avons ainsi pu vérifier l’utilité et la fonctionnalité des travaux de réouverture de la rivière ‘Broyette’ dans le centre bourg. Patrice Baudoin, adjoint au maire a étroitement surveillé l’évolution du niveau d’eau durant la nuit, prêt à intervenir le cas échéant.

Au petit matin, l’eau était arrivée en limite de passage sous les ponts du village. En particulier de celui qui possède la plus petite section de passage au niveau de la route de Lassigny. Le bassin de rétention ‘du Grand Jardin’, situé en amont a parfaitement joué son rôle en se remplissant progressivement tandis que la vanne de fuite limitait le débit de la Broyette vers le village. Ce réglage du débit de fuite semble être correct car il permet le plus grand débit admissible sous les ponts, sans débordement. Nous aurions voulu diminuer légèrement ce débit de fuite afin de faire baisser le niveau d’eau sous les ponts et de fait pour vous rassurer mais les services de l’état (DDT : Police de l’Eau) nous ont formellement interdit de modifier le réglage de la vanne en question. Nous sommes déjà depuis plusieurs mois en relation avec eux afin de définir la meilleure position de cette vanne pour protéger le village des inondations.

Les images ci-dessous illustrent la situation durant la crue et aujourd’hui soit environ 30 heures plus tard. Vous avez toutes et tous constaté une baisse du niveau de l’eau dans le ruisseau. Il retrouvera sont lit initial dès lors que le bassin de rétention se sera entièrement vidé.

Si vous aimez les chiffres, le niveau à baissé de 20 cm environ dans le bourg alors que dans le même temps, la vidange du bassin a fait baisser de 60 cm le niveau du plan d’eau. Bien entendu, nous allons profiter de ces intempéries pour réaliser une étude hydraulique expérimentale qui permettra de mieux connaître les fonctionnements conjoints du bassin, de la vanne de fuite et du lit de la Broyette dans le centre du village. Ces données expérimentales pourront par la suite être comparées aux résultats de simulations théoriques qui comportent une incertitude importante dans notre situation. Nous espérons ainsi pouvoir faire modifier l’arrêté préfectoral d’aménagement du bassin sur la base de données concrètes alors qu’il est pour l’instant basé sur des considérations administratives. Le but final est bien entendu de tout mettre en œuvre pour éviter au maximum que des inondations évitables ne se produisent.

Durant la crue Après la crue (+30h)
Village durant la crue 1  Village après la crue 3
Village durant la crue 5 Village après la crue 2
Bassin durant la crue 1 Bassin après la crue 1
Vanne durant la crue Vanne 30h après la crue
François Gomez

Le printemps est bien là

Voici quelques photos envoyée par un habitant de notre village. Le square de ‘US Air Force’ se trouve magnifié par l’installation du printemps et les arbres fleuris. Profitons de ces moments qui ne durent que très peu de temps.

Merci pour ces photographies. N’hésitez pas à nous faire parvenir les votre à l’adresse nous ne manquerons pas de les publier sur le site de la commune.

Bien à vous

François Gomez