Archives de catégorie : Actualités

Mécénat du Crédit agricole

La convention de mécénat entre le Crédit Agricole et la Commune de Thiescourt a été signée le jeudi 26 septembre. A cette occasion le Crédit Agricole Ile de France a annoncé le versement d’une participation de 40.000 € aux travaux suite au dossier déposé par la commune. Voici l’article paru dans le Courrier Picard du 01 octobre 2019.

François Gomez

Réseau d’eau potable

Le réseau potable du syndicat intercommunal de la Divette gère l’alimentation en eau des communes de Thiescourt, Evricourt, Cannectancourt, Dives, Cuy, Plessis de Roye ainsi que les hameaux de l’Ecouvillon (commune d’Elincourt Sainte Marguerite) et de la Cense (commune de Chevincourt). Ce réseau a été créé dans les années 1970. La canalisation principale qui part du puits de captage situé à l’ancienne gare de Thiescourt en limite avec Evricourt et qui alimente le réservoir de St Albin a été posée en 1967.

Cette canalisation vieillissante est fréquemment sujette à des casses et son remplacement était devenu prioritaire. Le SIVOM de la Divette a donc entrepris des travaux de remplacement et de renforcement de cette partie du réseau. Le financement de ce dossier est réalisé sur fonds propres avec des subventions demandées et obtenues auprès de la préfecture (DETR) et de l’Agence de l’Eau Seine Normandie, ceci sans augmentation du prix de l’eau. Il est par la suite prévu un programme pluriannuel de rénovation de l’ensemble du réseau d’eau potable afin de pouvoir assurer ce service public.

La circulation pourra être impactée durant cette phase de travaux sur le secteur de St Albin en sortie du village. Attention à la chaussée glissante par temps humide.

François Gomez - Maire de Thiescourt et Président du SIVOM de la Divette

Rénovation de la chapelle St Albin

La chapelle de St Albin, qui abritait les reliques su Saint lors des guerres de religion est un lieu emblématique de notre village de Thiescourt. Cette chapelle a été détruite durant la grande guerre. Elle était alors occupée par les troupes allemandes, sur la ligne de front. Elle a été reconstruite après les combats sur les fondations de l’ancienne crypte. C’est en 1956 Que l’Abbé Mougeot a organisé la première fête de la forêt, fête paroissiale maintenant devenue fête populaire durant laquelle petits et grands profitent des loteries, manèges et balançoires d’antan.

chapelle st albin
Chapelle St Albin

Le bâtiment a subit les affres du temps. Sa toiture et sa maçonnerie ont souffert. L’association des Amis de St Albin a candidaté au fond de soutien Mécénat du Crédit Agricole Ile de France par le biais de la caisse locale de Lassigny. La commune de Thiescourt, porteuse du projet a ainsi obtenu le financement d’une grande partie des travaux de restauration par ce Mécénat. Le reste à charge sera supporté à parts égales entre l’association Les Amis de St Albin et la commune de Thiescourt. Nous remercions le Crédit Agricole Ile de France pour sa généreuse participation à ce projet de préservation de notre patrimoine.

Les entreprises seront contactées prochainement afin que la rénovation soit si possible achevée pour la 65ème édition de la fête de la forêt en mai 2020.

François Gomez

Téléphone mobile

Le réseau de téléphonie mobile est quasiment absent sur notre commune comme vous le savez. Après de nombreuses démarches auprès des opérateurs, des services du département, du Syndicat Mixte Oise très Haut Débit (SMOTH), de l’ARSEP, de la Préfecture ainsi que des articles dans la presse et une interview télévisée sur France5, Thiescourt a finalement été classé zone blanche par l’Etat.

Ce classement a eu comme effet immédiat d’obliger les opérateurs à installer un relais afin de couvrir notre territoire en réseau de téléphonie mobile. C’est SFR qui a été mandaté par l’ARSEP pour réaliser les travaux. Tous les opérateurs pourront mettre en place leurs émetteurs sur le site si ils le souhaitent. Espérons que SFR, Bouygues, Orange et Free soient présents.

Une étude d’implantation a défini la position de l’antenne relais qui sera installée sur un terrain communal à St Albin. Les démarches administratives ont été réalisées et la réunion de commencement des travaux est prévue la semaine prochaine. Selon les services de SFR, la mise en fonctionnement du relais devrait pouvoir intervenir avant la fin de l’année 2019.

Voici la carte de couverture calculée par SFR, en voix et en 4G. L’ensemble de la commune avec ses hameaux devrait donc profiter de l’antenne comme nous l’avons demandé.

François Gomez

Réunion publique Ruissèlement / Inondations

Une réunion d’échange au sujet des problématiques de ruissèlement et d’inondations a eu lieu ce jeudi 13 juin à la salle des fêtes.

Version pdf du compte rendu de réunion : Compte rendu réunion du 13-06-2019

Après une présentation de l’état des lieux actuel et  des différentes problématiques, nous avons pu échanger et plusieurs pistes de travail ont été abordées.

Notre village ce situe dans une cuvette, avec la présence du ruisseau ‘la Broyette’ dans le centre du bourg. Ce ruisseau prend ses sources au niveau du Marais Chapitre (aux Bocages) et sur Belval.

Lors de pluies abondantes, le ruisseau peut déborder de son lit et causer des inondations sur Thiescourt. Pour remédier à cette problématique, un bassin de rétention a été créé et la rivière a été ré-ouverte dans le bourg. Ainsi, une montée en charge du ruisseau en amont du village va remplir le bassin de rétention ce qui évite ou en tous cas limite les risques d’inondation.

En plus des inondations provoquées par le débordement du ruisseau, le village est sujet à des ruissèlements d’eau qui peuvent provoquer beaucoup de dégâts et pour lesquels le bassin de rétention n’a pas d’utilité. Lors de fortes pluies, l’eau s’écoule des collines qui entourent Thiescourt et prennent de la vitesse sur les routes départementales, provoquent l’érosion des chemins ruraux et des terres agricoles en fonction des cultures présentes. Ces eaux claires ou chargées de sédiments dévalent les pentes, rentrent dans certaines propriétés ou habitations avant de se déverser dans le ruisseau en bas du village. C’est sur ce point que nous devons trouver des solutions et agir.

Une étude hydraulique sur le bassin versant de la Divette devrait être programmée par la Communauté de Communes du Pays des Sources (qui en a la compétence pour recevoir des subventions), mais pas avant plusieurs années. J’ai donc proposé que la commune puisse lancer directement une étude hydraulique à l’échelle du village. La chambre de l’agriculture propose ce type de prestation. C’est de plus un interlocuteur privilégié des exploitants agricoles qui peuvent prendre part à cette réflexion pour la mise en œuvre de certaines solutions qu’elle pourrait proposer. Je pense donc demander au conseil municipal la programmation de ce type d’étude à moyen terme (fin 2019, 2020).

Différents aménagements ont été proposés par les participants lors de la réunion :

  • création de mares (ou zones de rétention d’eau lors de fortes pluies) car de nombreuses mares étaient présentes dans le village. Celles-ci ont été comblées dans les années 70 lors de la création du réseau d’eau potable.
  • aménagements le long des routes Départementales, notamment sur la route de Ribécourt afin de dévier l’eau de ruissèlement vers les bois avant que cette eau n’arrive dans le village (cela devra être étudié avec les services du Département : UTD de Lassigny car nous ne pouvons pas intervenir sur une route départementale).
  • pose de bordures sur des zones où il n’y a pas encore de trottoirs (car avec la construction de nouvelles habitations sur des anciens terrains agricoles, si des bordures ne sont pas présentes l’eau rentre directement dans les garages ou les sous-sol). Ceci est le cas entre autres rue Pierre Duchemin, rue de la Saule et Impasse du Moulin Neuf.
  • entretien et curage des fossés : cet entretien a déjà commencé mais doit être poursuivi.
  • plantation d’arbres et de végétaux sur les talus mis à nus qui sont alors sujet à l’érosion (chemin rural au niveau du puits sur la Grande rue par exemple).
  • profilage de chemins ruraux (création d’une ‘bosse’ en grave compactée) afin que l’eau reste dans une zone ‘agricole’ au lieu de rentrer dans le village (chemin rural au niveau du puits sur la Grande rue par exemple).
  • reprise d’une canalisation d’eau pluviale rue du Moulin, la canalisation existante étant à priori mal dimensionnée et mal positionnée.
  • profilage au niveau de la Croix Blanche (intersection de la route de la Croix Blanche et de la cavée Mercier qui monte dans les bois). En effet, l’eau descend du massif de St Albin par les chemins ruraux et en arrivant sur la route de la Croix Blanche, elle suit la route pour redescendre dans le village après le bassin de rétention en créant des dégats. Un profilage de la chaussée permettrait d’envoyer l’eau dans le chemin rural dit ‘des Voiries’ (en face de la cavée Mercier) et ainsi de faire rentrer l’eau en amont du bassin de rétention. Cette eau serait contenue dans le bassin et n’arriverait pas jusqu’aux habitations.

 

De nombreuses pistes de travail ont donc été abordées. Certains aménagements pourront être concrétisés assez rapidement et avec des coûts raisonnables (plantations, aménagements légers de chemins, fossés). D’autres nécessitent l’obtention de subventions du fait de leur coût plus important (créations de trottoirs, profilage de voirie…). Ils pourraient être mis en œuvre dans un délais de un ou deux ans en fonction des devis et des financements obtenus. Enfin pour des aménagements plus lourds (création de mares, zones tampon, réseau d’eau pluviale….) il faudra au préalable faire réaliser une étude hydraulique puis lancer des dossiers de demande de subvention. Il faudra plusieurs années pour gérer le dossier dans sa complétude.

Le travail ne manque donc pas, tout comme les idées. Merci à tous les intervenants de cette réunion qui a été productive.

François Gomez

 

Travaux de rénovation de la salle des fêtes

La salle des fêtes de Thiescourt a été aménagée dans un baraquement bâti par les Américains lors de la seconde guerre mondiale. Le gros œuvre a vieilli depuis et nécessite une rénovation complète.

Des travaux sont prévus pour le remplacement de la toiture et des menuiseries ainsi que pour l’isolation et la réfection des façades. Des demandes de subvention ont été faites auprès de la DETR qui nous a accordé 40% du montant des travaux soit 140.260 € et du Conseil Départemental de l’Oise qui n’a pas encore donné de réponse.

L’appel d’offre vient d’être lancé afin de retenir les entreprises qui réaliseront ces travaux. Compte tenu du planning de réservation de la salle des fêtes, j’ai demandé au maître d’œuvre de prévoir cette intervention en novembre et décembre  2019. Durant cette période, de nouvelles locations ne seront pas possibles. Par contre les activités programmées (Thies’Dance ; repas des aînés ; Noël des enfants ; Marché de Noël ; Téléthon) ne seront pas perturbées (hors circonstance exceptionnelle bien entendu).

Renseignements en mairie.

François Gomez

Conseil municipal extraordinaire

 

Gomez Francois

Logo de la commune de Thiescourt

Mesdames, Messieurs,

 

Pour faire suite au conseil municipal extraordinaire qui s’est réuni vendredi 17 mai 2019 à la demande de M. Duvivier, M. Gachelin, M. Gallinari, Mme Girardat, M. Lapierre, Mme Pillot, M. Redregoo, Mme Trotereau et Mme Vitte) avec à l’ordre du jour le retrait des délégations accordées au Maire .

Je tiens tout d’abord à remercier les habitants qui sont venus nombreux assister aux débats. Merci également à toutes et tous qui ont apporté leur soutien dans ce moment particulier.

J’ai pu répondre aux 9 conseillers municipaux en m’expliquant sur certaines décisions. A l’issu de ces débats, les 9 conseillers ont constaté qu’il n’y avait pas lieu de poursuivre plus en avant les hostilités.

Voici un compte rendu provisoire. Le compte rendu complet avec les questions et réponses sera mis en ligne prochainement.

Ainsi la délibération qu’ils avaient initialement demandée a été abandonnée. L’ensemble des conseillers municipaux a voté pour le maintien des délégations accordées au Maire par le conseil municipal.

Je peux donc poursuivre sereinement mon action et gérer notre village dans les règles d’une bonne marche de l’administration communale.

Bien à Vous

Thiescourt, le 20 mai 2019

 

Le Maire
François Gomez

Thiescourt : Sur les pas de la délivrance

Nous organisons une manifestation les 25 et 26 août prochains en commémoration de la libération de notre village de Thiescourt : « Sur les pas de la délivrance ».

A cette occasion, une marche mémoire aura lieu le samedi soir, une randonnée autour d’un circuit de Land art vous sera proposé le dimanche. Vous pourrez découvrir une exposition dans la salle des fêtes ainsi qu’une reconstitution de campement militaire sur la place des dîmes. Vous profiterez également des différentes animations proposées par la Communauté de Communes du Pays des Sources.

L’ensemble de cette manifestation est organisée et animée par le Pays des Sources, la commune de Thiescourt, les bénévoles, les associations ‘Comité des fêtes de Thiescourt’ et ‘La 14-18’.

Thiescourt Sur les pas de la délivrance
Thiescourt Sur les pas de la délivrance

 

Programme détaillé :

Thiescourt Sur les pas de la délivrance
Thiescourt Sur les pas de la délivrance
Thiescourt Sur les pas de la délivrance
Thiescourt Sur les pas de la délivrance

François Gomez

Circuit de Land Art

La Communauté de Communes du Pays des Sources, les enfants du regroupement scolaire, les bénévoles artistes, La source d’Argile, Nature en Soie, La 14-18 vous proposent une randonnée autour d’un circuit de Land Art qu’ils ont spécialement créé à l’occasion de la commémoration de la libération de Thiescourt.

Vous pourrez parcourir ce circuit d’environ 6,5 km pour découvrir les différentes œuvres disposées tout au long du parcours balisé.

Circuit de Land Art à Thiescourt
Circuit de Land Art à Thiescourt
Circuit de Land Art à Thiescourt
Circuit de Land Art à Thiescourt

François Gomez

Orages et coulées de boue

Ce vendredi 25 mai, un premier épisode orageux a provoqué des coulées de boue dans le village. Un deuxième épisode bien plus conséquent a eu lieu dans la nuit du lundi 28 au mardi 29, ce qui a transformé la rue du moulin en un véritable torrent, avec un débordement de la Broyette.

Le ruissellement des eaux a entraîné terre et cailloux le long de nos terrains pentus. C’est ainsi que les précipitations venues de la Maladrerie, de la Planchette par exemple ont déboulées par la grande rue, la rue du pavé Gay, la petite rue et par les différents fossés pour rejoindre finalement la Broyette au point le plus bas du village.

La boue s’est déposée principalement rue Neuve, rue du Moulin et en bas de la Grande rue au niveau du giratoire. De nombreux habitants ont également été touchés par ces coulées de boue qui ont envahi leurs propriétés, leurs bâtiments. Nous pensons bien sûr à eux pour le stress que ces épisodes occasionnent et pour la remise en état.

Nos services techniques sont intervenus samedi et toute cette semaine pour le déblaiement, le nettoyage et la mise en sécurité des voies de circulation, des regards d’évacuation d’eau pluviale et des fossés.

Je veux remercier les habitants et les conseillers qui sont venus spontanément aider les riverains le lundi soir et qui ont déblayé tant bien que mal les trottoirs et surtout la chaussée recouverte de plus de 20 cm de boue par endroits. Merci à Kévin, Jean-Raymond et Alexandre qui sont restés avec moi jusqu’à 02H30 pour mettre les voies de circulation en sécurité.

Le mardi matin, c’est avec Pascal et Benjamin Vandenbroucke ainsi que les entreprises FDL et STPE (qui participent aux travaux sur les assainissements) qui ont acceptés de nous  aider que nous avons évacué le plus gros de la boue et que nous avons nettoyé ce qui pouvait l’être.

Nos services poursuivent le travail mais il faudra du temps pour que toutes les traces disparaissent. Notons que le bassin de rétention a parfaitement joué son rôle de tampon  suite aux modifications réalisées après notre étude hydraulique ce qui a certainement évité une inondation plus importante de la partie basse du village.

François Gomez

 

Reprises de concessions dans le cimetière municipal

Une opération de reprises de concessions en état d’abandon est en cours à Thiescourt. Cette procédure administrative dure 3 années durant lesquelles aucune opération d’entretien ne doit être réalisée autrement que par les ayants droit. A l’issu de cette période, les emplacements en question seront repris par la commune, les reste des défunts seront exhumés et rassemblés dans l’ossuaire municipal et le site pourra être réaménagé.

Résultat de recherche d'images pour "reprise de concession cimetiere"

95 tombes sont concernées, vous trouverez la liste des concession dans l’arrêté joint en fichier pdf.

AFFICHE PROJET DE REPRISE DE CONCESSIONS – LISTING

Si vous êtes concernés par cette procédure, veuillez prendre contact avec le secrétariat de mairie.

François Gomez

Petite ‘escapade’ sur le canal de l’Oise

Le CCAS nous a proposé un déjeuner sur l’eau à bord de l’Escapade le vendredi 20 octobre dernier. Quarante personnes étaient présentes pour cette sortie au départ de la cité des bateliers à Longueil Annel. Le repas élaboré par ‘La Boule d’Or’ de Thourotte a été fort apprécié et nous avons pu profiter d’un joli rayon de soleil sur le pont de la péniche entre le plat et le dessert. Merci à Marianne pour l’organisation de cette sortie, à renouveler.

François Gomez