Tous les articles par François Gomez

Modification des horaires de l’Agence Postale Communale

Afin d’offrir plus de service à la population, nous avons décidé d’élargir les horaires d’ouverture de l’Agence Postale Communale. Nous avons harmonisé les permanences de l’Agence Postale et du secrétariat de mairie pour plus de simplicité et moins de confusion dans les horaires d’ouverture.

Nous vous accueillons à l’Agence Postale aux horaires suivants :

  • le lundi de 10h00 à 12h00 ;
  • le mardi de 16h00 à 18h00 ;
  • le mercredi de 10h00 à 12h00 ;
  • le vendredi de 16h00 à 18h00 ;
  • le samedi de 10h00 à 12h00.

Fermeture hebdomadaire le jeudi.

Les horaires des permanences de mairie sont inchngés :

 

  • le lundi de 10h00 à 12h00 ;
  • le mardi de 16h00 à 18h00 ;
  • le vendredi de 16h00 à 18h00.
François Gomez

 

Assainissement

Travaux de réhabilitation des installations d’A.N.C. – Tranche 1

 

Voici un résumé de la réunion publique du jeudi 2 mars dernier. Bien entendu les démarches exposées ne s’adressent qu’aux 74 installations en réhabilitation pour la première tranche de travaux (conformément aux spécifications de l’Agence de l’Eau). Deux autres tranches de travaux sont prévues à la suite pour ceux d’entre vous qui avez fait faire leur étude de sol. Si vous n’avez pas encore contacté le bureau d’études AC2S pour cette étude, je vous invite à le faire  très rapidement afin de pouvoir bénéficier du programme de financement de l’Agence de l’Eau.

Conformément à la demande de l’Agence de l’Eau Seine Normandie (AESN), un dossier de demande de subventions relatif à 74 installations a été déposé. Celui-ci a été accepté, avec un financement à hauteur de 60% de la base éligible. Cinq dossiers de demande de subvention ont été déposés depuis 2015 au Conseil Départemental de l’Oise pour ces travaux. A ce jour, nous disposons d’une autorisation de démarrage anticipé des travaux mais à ce jour la commission n’a pas encore étudié nos dossiers. Nous ne pouvons donc pas compter sur la subvention de 1000€ du Conseil Départemental. Bien entendu si le dossier est accepté dans l’avenir, la subvention vous serait restituée.

Un appel d’offres a été lancé en juillet 2016. Deux candidats ont été retenus par le bureau d’études AC2S sur des critères de note technique, tarif et délais. Je dois rencontrer ces entreprises prochainement afin de définir leurs modalités pratiques d’intervention. Le bureau d’études AC2S a établi un rapport technique avec un devis annexé. Celui-ci est basé sur les tarifs proposés par les entreprises retenues. Ces dossiers vous ont été remis. Le devis fait apparaître l’ensemble des travaux nécessaires, dont des travaux annexes de remise en état (engazonnement, cailloux…), et un poste divers et imprévus de 10%. Vous pourrez réaliser vous-même certains petits travaux, qui ne vous seront alors pas facturés. Le devis fait également apparaître le montant des subventions allouées par l’AESN. Le reste à charge est clairement indiqué en bas du document. Son montant sera réajusté à réception des travaux en fonction de ce qui aura réellement été fait.

Pour répondre à vos questions techniques, le bureau d’études AC2S assurera des permanences le vendredi 24 mars (10h-12h / 14h-17h) et le vendredi 31 mars (14h-17h) salle du conseil municipal à la mairie.

Comme vous le savez, pour vous permettre d’obtenir les subventions de l’AESN et potentiellement du Département, la Commune de Thiescourt doit payer les entreprises, s’occuper de la gestion administrative des dossiers et récupérer les subventions. La commune sert donc « d’intermédiaire ». Pour cela, une convention doit être signée entre le propriétaire et la commune pour la phase travaux (comme pour la phase études). Celle-ci sera nominative et fera apparaître le montant des travaux et subventions estimés sur le devis qui vous a été communiqué. La convention travaux vous sera remise lors des permanences du bureau d’études AC2S le 24 et le 31 mars. Elle sera également disponible en mairie.

Pour la concrétisation des travaux et pour pouvoir établir un planning de travaux avec les entreprises, nous devons rapidement finaliser les dossiers administratifs. Nous vous demandons donc de nous retourner avant le 30 avril 2017 deux exemplaires de la convention travaux signés ainsi qu’un chèque correspondant à la moitié du reste à charge. Ce chèque sera mis à l’encaissement une semaine avant la réunion de piquetage (première réunion chez vous avant démarrage des travaux). Après réception des travaux (travaux réalisés, contrôlés et conformes), le solde du paiement vous sera demandé en fonction de la facturation réelle.

Exemple :

Le coût de vos travaux est de 12.500€ estimés avec une aide de l’AESN de 7.500€ (60%). Le reste à charge est donc de 5.000€. Vous devez faire un chèque d’acomptes de 2.500€ pour votre dossier (avant fin avril). Si vos travaux sont réalisés le 18 octobre 2017 (en fonction du planning établi par le bureau d’études et les entreprises), le chèque sera encaissé le 11 octobre (ou plus tôt si vous le désirez). Supposons qu’il n’y ait pas de dépenses imprévues et que vous réalisiez vous-même des travaux de ré-engazonnement. Considérons que le montant total facturé soit alors de 10.950 €. L’AESN versera ses 60% de subvention sur 10.950€ soit 6.570€. Le reste à charge réel est donc de 10.950-6.570=4.380€. Comme vous avez déjà versé un acompte de 2.500€, nous vous demanderons le solde : 4.380-2500=1.880€ à la fin des travaux (début novembre).

Les études de sol par AC2S, de contrôle des études de sol par le SPAN, le suivi des travaux par AC2S, les réunions publiques, le contrôle des travaux par le SPANC seront intégralement pris en charge par la commune. Cela représente un coût de plus de 950 € par installation.

Les travaux commencerons dès que possible (en fonction de la disponibilité des entreprises, des désidératas des propriétaires, des aléas  climatiques…), je pense fin avril-début mai. Nous vous demandons donc de nous retourner le plus rapidement possible deux exemplaires signés de la convention et un chèque d’acompte correspondant à 50% du reste à charge. Vous comprenez qu’il ne sera pas possible de choisir sa date de travaux. Néanmoins, il faudra nous l’indiquer si des impératifs existent notamment sur la période de réalisation des travaux.

Nous sommes à vos côtés pour cette campagne de réhabilitation des ANC.

Bien  vous,

François Gomez

Cartes d’identité

A compter du 14 mars 2017, les demandes de carte nationales d’identité seront désormais effectuées selon les mêmes modalités que les demandes de passeports biométriques, pour une instruction totalement sécurisée, dématérialisée et avec des délais réduits.

La procédure d’authentification par les empreintes permet de lutter contre la fraude documentaire et à l’identité, de garantir l’authenticité des titres ainsi qu’un renouvellement rapide et simplifié.

Vous pourrez effectuer vos démarches pour la carte nationale d’identité (CNI) dans n’importe quelle commune équipée d’un dispositif de recueil (DR) d’empreintes digitales (27 communes pour l’Oise) mentionnées sur la carte ci-dessous et non plus obligatoirement dans votre seule commune de résidence.

Vous pourrez également effectuer une pré-demande de carte nationale d’identité en ligne sur le site de l’agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Dans ce cas, vous n’aurez pas à renseigner de formulaire papier au guichet de votre mairie.

Cette pré-demande en ligne est facultative : il vous est possible de réaliser l’intégralité de votre demande de carte d’identité en vous rendant dans une mairie équipée de dispositif de recueil qui vous accompagnera dans votre démarche. Vous devrez alors compléter le formulaire papier.

Plus d’informations : http://www.oise.gouv.fr/Actualites/Carte-nationale-d-identite-De-nouvelles-modalites-de-delivrance-a-partir-du-14-mars

 

François Gomez

Fibre optique

Dans le cadre du déploiement de la fibre optique sur notre commune en 2017, le Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit (SMOTHD) m’informe que la phase des études est lancée depuis la 2ème quinzaine du mois de février.

Le groupement des sociétés Axione, Bouygues Energies Services, Sobeca doit :

  • repérer l’emplacement des équipements, des chambres et des appuis aériens,
  • procéder à des relevés de boîtes aux lettres pour identifier le nombre de prises à connecter,
  • visiter les bâtiments pour visualiser la desserte interne.

Ces études, qui sont plus longues que les travaux eux-mêmes ne devraient occasionner aucune gêne pour les riverains.

Nous espérons tous que ce raccordement intervienne rapidement pour que le ‘Très Haut Débit’ arrive jusqu’à nous ! Je vous présenterai quelque espoir au sujet de la téléphonie portable dans un prochain article.

François Gomez

Chiens dangereux et divagation

La semaine qui vient se s’écouler illustre dramatiquement la problématique de la divagation des animaux et des chiens dangereux. En effet, pas moins de 3 attaques de chiens répertoriées en l’espace de huit jours sur notre commune. Cela n’est pas normal et j’en appelle à la responsabilité de chacun.

Revenons sur les faits. Samedi 25 février, une fillette de 9 ans a été mordue au visage par un chien alors qu’elle était en visite dans une famille de Thiescourt. La blessure a nécessité une hospitalisation en urgence sur Amiens. La Gendarmerie demande à ce que l’animal soit euthanasié et m’a contacté pour suivre le dossier. Le même jour, un habitant qui promenait son chien en laisse comme à son habitude s’est fait agressé par un chien en état de divagation. Son animal de compagnie a été gravement mordu. Les services vétérinaires ont recousu une large plaie.  Une semaine plus tard des habitants sortent leurs chiens, sans laisse. Les animaux n’étaient pas sous les ordres du maître et se sont rués vers un promeneur et son chien pour les attaquer.

Il existe de réelles conséquences physiques mais également morales suite aux agressions auxquelles ces personnes ont été confrontées. Un chien reste un animal dont le comportement peut être imprévisible. Il est du ressort des propriétaires de faire en sorte de ne pas mettre la vie des autres en dangers.

Bien évidemment, nous sommes à la campagne et les animaux chiens, chats, vaches, poules ou chevaux font partie du paysage rural. Qui n’a pas vu un jour ou un autre son compagnon s’échapper pour prendre un peu de liberté ? Par contre, lorsqu’on connait le comportement de son animal et qu’on sait que ce dernier peut être dangereux il n’est pas admissible de ne pas prendre les mesures nécessaires.

Je vous rappelle donc l’article L.211-19-1 du code rural qui indique « Il est interdit de laisser divaguer les animaux domestiques et les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité ». De plus les animaux doivent à tout instant être sous les ordres de son gardien et tenus en laisse (arrêté municipal 2017/024 du 7 mars 2017).

La problématique est trop grave pour être prise à la légère. Dorénavant, en plus du rappel à la loi des propriétaires, les attaques de chiens sur la voie publique feront l’objet d’un rapport auprès du Procureur de la République.

François Gomez

Téléphonie mobile

Fin décembre 2016, un technicien mandaté par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) est venu prendre des mesures sur la commune. Cet organisme est en charge de répertorier les zones blanches et les zones grises, non couvertes par la téléphonie mobile.

La conclusion de son rapport : la commune de Thiescourt est couverte par la téléphonie mobile. Donc aucun problème !

J’ai répertorié ses points de mesure géo-référencés sur une carte de la commune. Pour le technicien, seule la mairie n’est pas couverte. Par contre, les quatre autres tests de couverture mobile sont ok ! Notez qu’ils ont tous les quatre été effectués à des endroits judicieusement choisis, sur les hauteurs et loin du centre bourg.

Les conclusions de ce rapports vont bien entendu à l’encontre du bon sens et contredisent ce que vous vivez au quotidien. J’ai déjà pu interpeler la presse (France 5 émission  La quotidienne, Le courrier Picard) et nos élus (conseil régional, conseil départemental) sur le sujet de la téléphonie mobile.

Devant l’incohérence du rapport de l’ARCEP, j’en appelle donc au Préfet de l’Oise afin qu’il puisse faire réexaminer notre dossier. En espérant qu’un jour peut-être une solution nous soit apportée.

François Gomez

Travaux de réhabilitation des assainissements

Le programme de réhabilitation des installations d’assainissement non collectif (ANC) suit son cours. Le bureau d’études AC2S a pu réaliser une centaine d’études de sol (financées par la commune) auprès des particuliers qui se sont manifestés pour l’instant.

L’appel d’offre a été passé au début du mois de juillet 2016, les dossiers reçus en septembre ont été analysés afin de pouvoir retenir les entreprises les mieux-disantes par rapport aux critères retenus (prix, note technique et délais). Nous avons ensuite dû attendre l’aval de l’Agence de l’Eau sur les 74 dossiers de travaux retenus pour la première tranche. A ce stade, nous sommes dans des délais légaux de publication officielle et nous pourrons notifier le résultat aux entreprises retenues prochainement.

Nous organisons donc une réunion publique le jeudi 2 mars 2017 à 18h30 à la salle des fêtes de Thiescourt. Les entreprises retenues et le bureau d’études AC2S seront présents pour vous présenter la phase travaux et pour répondre à vos questions.

Bien entendu, la commune est là pour vous guider et pour vous permettre de recevoir les subventions de l’Agence de l’Eau (typiquement 60 % du montant des travaux) et du Conseil Départemental de l’Oise (une aide de 1000 € par installation est à priori retenue).  Concrètement, une avance de 50 % du reste à charge vous sera demandée avant  le début des travaux. La commune règlera directement l’entreprise puis fera la demande de versement des subventions auprès des organismes concernés. Le solde vous sera alors demandé à la fin des travaux. Par exemple, pour des travaux d’un montant total de 10.000€, en supposant une aide de l’agence de l’eau de 6.000 € et une aide du département de 1.000 €, le reste à votre charge serait de 3.000 €. Dans ce cas, une avance de 1.500 € vous serait demandée avant début des travaux, lors de la signature de la convention puis le solde de 1.500 € une fois les travaux terminés.

Si vous ne faites pas partie de la première tranche de travaux, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez bien sûr rentrer dans le programme de réhabilitation des ANC. Vous pouvez contacter la mairie ou directement le cabinet AC2S pour prendre rendez-vous.

François Gomez

La 14-18 aux obstacles d’or 2016

Cette année encore, la cérémonie des obstacles d’or, qui récompense les courses à obstacle françaises dans différentes catégories s’est déroulée à Lyon. Vous avez été nombreuses et nombreux à suivre notre appel à cette occasion en votant pour notre course. « La 1418 » a été nominée 4 fois, et appelée 4 fois au devant de la scène (la 2è course la plus récompensée derrière Spartan Race)

La 14-18 aux obstacles d'or 2016
La 14-18 aux obstacles d’or 2016

Prix du public, meilleure course à obstacles 2016 !

Cette distinction nous va droit au coeur puisque c’est grâce aux participants et aux bénévoles que nous l’avons obtenue : vous avez été des milliers à participer le jour J, puis des centaines à nous laisser des commentaires sur Internet ou à voter pour nous ! C’est donc grâce à vous que nous avons obtenu le prix du public pour la meilleure course à obstacles : M.E.R.C.I !

Meilleure-Course-Public

Course à obstacles vraiment extrême (2e place)

Cette distinction concerne la vague BARGEOTS (vous savez, ceux qui ont pris le départ de la course à 9h et qui ont couru pendant 6 heures, en essayant de faire le plus de tours possibles). Les conditions climatiques extrêmes, la difficulté du parcours et le mode de atypique de cette version de course a donc permis aussi à la 1418 de se distinguer comme étant la seconde course la plus extrême de France.

Course-vraiment-extreme

Meilleure course à obstacles de l’année (2e place)

Nous étions nommé meilleure course en 2015, c’est avec beaucoup de fierté que nous occupons cette année encore le top 6 des courses en France. La 1418 a été élue 2e meilleure course de l’année 2016, derrière Spartan Race.

Super-Course

Prix de l’innovation (2e place)

Ce prix a été décerné pour notre système de pénalités apporté sur la vague Elite. Cette amélioration demande un petit peu de moyen humain (des commissaires pour contrôler à chaque obstacle) mais elle peut être mis en place facilement à l’arrivée sur une course à obstacles (avec des tours de pénalités à la manière du biathlon). Notez que notre format de course permet à « La 14-18 » d’être une manche qualificative directe aux championnats d’Europe.

innovation-mention

 Nous remercions encore une fois l’ensemble des bénévoles et des participants. Rendez-vous pour l’édition 2017 et n’hésitez pas à vous rapprocher de nous pour faire partie de l’équipe de bénévoles.
 
François Gomez

 

Projet de classement UNESCO

Le Conseil Départemental de l’Oise a décidé de soutenir auprès de l’UNESCO un projet de classement de différentes nécropoles datant de la guerre 1914-1918. Thiescourt fait partie des trois sites retenus dans l’Oise avec Cuts et Compiègne.

Par ailleurs, la nécropole nationale et le cimetière militaire allemand qui y est accolé sont classés au titre des monuments historiques depuis le 14 septembre 2016. Notre commune possède donc maintenant deux sites inscrits aux ABF.

Comme vous le savez,  le village de Thiescourt a payé un lourd tribu lors de la grande guerre. Sa population est passée de plus de 800 habitants avant-guerre à moins de 200 en 1920. La plupart des habitations ont alors été détruites et le village porte encore aujourd’hui les stigmates de ces tragiques évènements. Les troupes allemandes occupaient le bourg de Thiescourt et les français étaient cantonnés au hameau des Bocages à 3 kilomètres de là. La ligne de front divisait ainsi notre commune. Une simple promenade dans cette ‘petite Suisse Picarde’ comme l’ont surnommé les Poilus à l’époque vous fera découvrir les vestiges d’anciens blockhaus, un ancien cimetière militaire allemand, des abris de guerre. Dans les bois vous déambulerez dans les innombrables tranchées et trous d’obus.  Au détour d’un chemin, il suffira de vous baisser pour ramasser des éclats d’obus disséminés sur la zone de combats. Parmi nous certains connaissent des retranchements souterrains où le souvenir des combattants est encore présent. A l’époque, les soldats occupaient les carrières du village : les Allemands aux carrières de la Botte et les Français aux carrières du Chauffour principalement. Ils y ont laissé des traces de leur passage avec notamment les nombreuses sculptures, œuvres d’art reconnues au niveau national et même international. Je remercie l’association  des souterrains 14-18 de la Carmoye pour leur travail aux carrières de la Botte avec le soutien de notre Communauté de Communes. Les carrières de Chauffour, situées sur un terrain privé sont quant à elles délaissées faute d’accord avec les propriétaires. Les sculptures se détériorent de plus en plus et il en va de notre devoir de mémoire que de conserver ce site historique. J’ai pu interpeller les représentants du Conseil Départemental pour leur demander leur aide et leur soutien.

Je suis fort attaché à ce devoir de mémoire et j’ai bien entendu d’autres projets autour de ce dossier avec par exemple l’organisation de spectacles, d’expositions ou de randonnées à visées historiques. Je souhaite également mettre en place un circuit de découverte de ce patrimoine à l’intérieur du village sur proposition de notre comité consultatif ‘Tourisme et développement économique’ composé de Mme Isabelle Labruyère, Mme Cécile Gomez, M Gérard François et M Jea-Luc Hibon. Tout cela alimente la zone d’interprétation autour de notre nécropole nationale et du cimetière militaire allemand, dont fait partie le projet Unesco dont il est question.

François Gomez

Le Père Noël de passage à Thiescourt

Le Père Noël a profité de l’organisation de la manifestation ‘Jeunes en scènes’ au profit du Téléthon pour nous rendre visite samedi dernier. Il a installé une boîte au lettres dans la cour de la mairie. Dépêchez-vous d’y déposer votre lettre avant sa tournée du 25 décembre.

Le père de Noël de passage à Thiescourt
Le père de Noël de passage à Thiescourt

Il reviendra le samedi 17 décembre avec une hotte remplie de présents pour les enfants de la commune. Rendez-vous à 17 heures à la salle des fêtes place des Dîmes pour un goûter suivi du spectacle proposés par la municipalité.

François Gomez

Prix spécial fleurissement durable

Le mode de gestion différenciée des espaces publics se met en place et commence à porter ses fruits. Il faut bien entendu un temps d’adaptation afin de pouvoir définir les solutions techniques et pour acquérir le matériel adéquat.

Néanmoins, le travail de notre service technique avec Patrice et Laura en premier lieu a retenu l’attention des membres du jury Départemental ‘Villes et Villages fleuris’. C’est ainsi que notre commune de Thiescourt a reçu le prix spécial fleurissement durable qui nous a été décerné vendredi 25 novembre à l’hôtel de Département.

Toutes mes félicitations à Laura et Roberto pour leurs efforts.

prix-village-fleuris

François Gomez

Soirée Théâtre

Soirée Théâtre organisée par la municipalité à la salle des fêtes de Thiescourt le 1er octobre à 20h30.

affiche-dem-001-1

 

Présente Une comédie de Bernard SELLÈS : LOS DEMONIOS

 

            Inspirée par certains artistes du théâtre de rue, la troupe a choisi pour sa dernière création d’imbriquer deux histoires. D’une part, une comédie aux personnages typés dont un caïd débonnaire et d’autre part, la mise en scène de relations conflictuelles mais humoristiques entre comédiens et techniciens qui jouent leur propre personnage. Leurs interventions viennent perturber ou agrémenter cette histoire – comme l’on voudra – cherchant à gagner le soutien du public souvent pris à témoin.

 

             la représentation commence par un faux départ.

 

            Ça commence mal en effet, les techniciens sont en retard. Les comédiens doivent monter le décor à leur place, sous le regard des spectateurs, les uns amusés, les autres étonnés. Ils s’adaptent comme ils peuvent à  ces conditions difficiles. L’un d’entre eux, plus autoritaire, s’énerve, calmé de plus en plus difficilement par ses camarades.

            Comme un ennui n’arrive jamais seul, malgré la demande plusieurs fois exprimée  de couper les téléphones, des sonneries retentissent intempestivement sur scène et dans la salle, provoquant l’affolement du comédien déjà bien excité … Mais heureusement les techniciens arrivent à temps. Retentit alors un morceau de musique entraînant ,c’est le top départ .

            Après une présentation de toute l’équipe, avec une mention spéciale aux techniciens, la comédie démarre…

              Les affaires sont difficiles, la concurrence est rude, mais qu’importe, Renard, dit le Nabab, reste fidèle à ses convictions. Bien que caïd d’une bande de dealers, il revendique une certaine éthique dans le « travail ». Il se soucie des autres, ses clients et ses « employés ». Il pense que son activité est utile à la société : la preuve c’est qu’on le laisse faire !

            Pour résoudre ses problèmes financiers, il embauche sa nièce, femme d’affaires.

Elle trouvera sans doute des solutions. Il lui fait confiance, pourvu qu’elle ne renvoie personne de son équipe, surtout pas Isidore, peu productif, fragile, mais qu’il protège, par égard pour sa faiblesse.

            Le Nabab est trop bon. Dans ce milieu, la bonté est mal comprise et vite trahie. Ce qui ne

 manquera pas d’arriver,

            Mais nous sommes au théâtre. Le Nabab n’est pas seul victime de trahison. Entre comédiens et techniciens, les relations sont quelque peu tendues , les uns se sentent trahis par les autres. Aucune compassion n’est perceptible entre eux…

             Pire : le public, seul témoin crédible, bien loin de compatir s’amuse des embrouilles auxquelles il assiste et qui, en fait, ne sont là que pour l’amuser…Une fois de plus, le public a raison !

François Gomez

Coupe d’Europe de Football

C’est dans la salle des fêtes du village que nous avons pu retransmettre les matchs de l’équipe de France de Football sur écran géant. Vous êtes venu de plus en plus nombreux assister au spectacle offert par nos joueurs.

Coupe d'Europe de Football sur écran géant.
Coupe d’Europe de Football sur écran géant.

L’ambiance était à son comble pour la finale avec pas moins de 170 personnes présentes. Félicitations aux vainqueurs ! Allez le Portugal.

François Gomez

Concert du Chant d’images

La chorale de Thiescourt : ‘Le chant d’images’ a organisé un concert le jour de la Saint Jean dans notre église. Nous avons pu y écouter la chorale Isara de Compiègne, le cœur départemental de l’Oise et notre chorale locale qui compte en ses rangs plusieurs enfants.

Concert du Coeur départemental de l'Oise à Thiescourt.
Concert du Cœur départemental de l’Oise à Thiescourt.
Notre chorale du Chant d'Images.
Notre chorale du Chant d’Images.

La soirée s’est poursuivie avec un verre de l’amitié pendant que le traditionnel feu de Saint Jean brulait derrière l’église.

Feu de Saint Jean 2016 à Thiescourt.
Feu de Saint Jean 2016 à Thiescourt.
François Gomez

Monument aux morts – le retour du coq !

Le monument aux morts retrouve son coq !

Suite au vol du gallinacé qui surplombait notre monument aux morts, place des Dîmes, celui-ci était resté en l’état depuis de nombreuses années. Sous l’impulsion de notre adjoint Patrice Baudoin, le symbole de notre pays a retrouvé sa place. 

Le coq a retrouvé sa place sur notre monument aux morts.
Le coq a retrouvé sa place sur notre monument aux morts.
François Gomez